Gestion des fonds politiques, suppression HCCT, CESE… : Le grand ménage de Bassirou Diomaye Faye

manager
manager mars 28, 2024
Updated 2024/03/28 at 12:59 PM

Les mesures audacieuses prises par le Président Bassirou Diomaye Faye témoignent d’un engagement fort envers une gouvernance transparente et axée sur les besoins réels de la population sénégalaise. En mettant fin à la pratique de nomination aux postes de direction nationale par favoritisme et en introduisant un processus d’appel d’offres, rapporte Source A, le Président vise à garantir que les personnes les mieux qualifiées occupent ces positions importantes.

La fusion de plusieurs institutions financières majeures, telles que la Bnde, le Fonsis, le Fongi, la Cdc, la Der et la Banque agricole, sous une seule direction générale, vise à rationaliser les opérations et à réduire les dépenses administratives inutiles,.

De plus, en mettant fin au Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), au Conseil Économique Social et Environnemental (CESE) et au Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS), le Président Faye vise à économiser des fonds considérables qui peuvent être réaffectés à des programmes et des services qui répondent directement aux besoins de la population.

La réduction drastique des fonds politiques et le renforcement du contrôle de ces fonds par les organes de supervision tels que l’Inspection Générale d’État témoignent également d’une volonté de transparence et de responsabilité dans l’utilisation des ressources publiques.

En dernière analyse, ces mesures globales visent à instaurer une gouvernance plus efficace, équitable et transparente, où les compétences et le mérite priment sur les relations personnelles ou politiques. Ces  mesures sont destinées à servir les intérêts véritables du peuple sénégalais.

Share this Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
%d blogueurs aiment cette page :