Restez à l'écoute!

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir instantanément nos derniers articles !

Communique Politique

Présidentielle au Sénégal : La déclaration finale du Réseau Panafricain de Solidarité des Leaders de l’Opposition

Le Réseau Panafricain de Solidarité des Leaders de l’Opposition publie la présente déclaration depuis Dakar, au Sénégal, à l’issue de sa visite de cinq jours pour observer l’élection présidentielle de 2024.

Les membres du Réseau qui participent au processus d’observation sont les suivants :
(a) L’honorable Martha Karua, du Kenya.
(b) L’honorable Agathon Rwasa, du Burundi. (c) L’honorable John Mnyika, de la Tanzanie. (d) L’honorable Zitto Kabwe, de la Tanzanie. (e) L’honorable Wafula Oguttu, de l’Ouganda.
(f) Mwanaisha Mndeme de Tanzanie

Le suivi des élections présidentielles s’inscrit dans le prolongement des engagements antérieurs des membres du Réseau sur la situation politique au Sénégal. L’un de ces engagements était une visite à Arusha, en Tanzanie, en octobre 2023 où, suite à notre engagement, la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples a publié une déclaration exprimant sa préoccupation quant à la détérioration de la situation des Droits de l’Homme au Sénégal.

Un deuxième engagement, en novembre 2023, était une visite à Dakar, en réponse
à la détérioration de la situation des droits de l’homme et au recul des pratiques démocratiques dans le pays. Nous avons rencontré des parlementaires de l’opposition et des parlementaires affiliés au parti au pouvoir. Nous avons rencontré des leaders des droits de l’homme et des médias, écoutant les histoires de personnes encore profondément affectées par le traumatisme de la violence qui leur a été infligée, dans le cadre de la violence politique à laquelle ce pays a été confronté.

Cependant, notre demande de rencontrer Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye, les dirigeants du PASTEF alors en prison, a été refusée par les autorités sénégalaises. Nos activités médiatiques au cours de la visite ont contribué à mettre en lumière l’histoire du Sénégal sur le continent africain et dans le monde entier, renforçant ainsi la pression en faveur d’une résolution plus que nécessaire.

Depuis la visite précédente, le Réseau est resté activement engagé sur la situation au Sénégal, en recherchant et en profitant toujours des opportunités pour mettre en lumière la situation dans le pays.

Au cours de la présente visite, destinée à superviser les élections, les membres du Réseau ont participé à des engagements avec la population sénégalaise afin de se faire une idée de ce qu’elle pense de la situation actuelle dans le pays. Le Réseau est reconnaissant aux leaders de la société civile pour les informations utiles qu’ils lui ont fournies et pour les informations actualisées sur la situation politique actuelle.

Le jour du scrutin, les membres du Réseau se sont rendus dans plusieurs bureaux de vote à Dakar et dans ses environs, où nous avons observé le déroulement du vote. Nous avons également assisté au dépouillement des bulletins de vote à la fin du scrutin et avons suivi la publication des résultats qui ont abouti à la proclamation de Bassirou Diomaye Faye comme vainqueur.

Le Réseau félicite le peuple sénégalais qui, pendant trois années difficiles, a fait preuve de résilience et d’un courage inestimable pour défendre sa démocratie. Le Réseau espère que l’expérience sénégalaise sera une source d’inspiration et un exemple pour les populations de nombreuses autres régions d’Afrique qui sont confrontées à la répression politique, et une source d’encouragement qu’elles peuvent, elles aussi, gagner.

Nous félicitons les leaders de l’opposition politique, le PASTEF, pour leur victoire
décisive aux élections et pour avoir conduit le peuple pendant ces années difficiles. Nous reconnaissons les souffrances personnelles qu’Ousmane Sonko et Bassirou Faye ont endurées et la vaillance avec laquelle ils ont fait face à leurs tribulations. Ils ont été un exemple pour leur peuple avec lequel ils ont créé une relation de confiance et de courage qui se renforce mutuellement.

Nous exhortons les nouveaux dirigeants à consacrer leur énergie à la guérison et à la transformation de la nation. Dans des conditions très difficiles, le Sénégal a maintenu son héritage de transition démocratique pacifique, un encouragement très nécessaire pour le continent où l’intégrité des processus électoraux et des élections est délibérément et continuellement menacée par des acteurs tant internes qu’externes.

Nous croyons que les nouveaux dirigeants serviront le peuple sénégalais, comme ils l’ont dit. Nous pensons que les nouveaux dirigeants n’oublieront jamais les tribulations et les sanctions qu’ils ont subies, simplement parce qu’ils étaient à la tête de l’opposition. Nous espérons que le souvenir de cette expérience restera une leçon durable sur la manière de gérer les différences politiques au pouvoir et qu’ils ne seront jamais tentés d’utiliser le pouvoir de l’État pour réprimer leurs opposants politiques ou leurs partisans.

La victoire du peuple sénégalais aujourd’hui est aussi la victoire du peuple africain. Le retour spectaculaire du Sénégal d’une situation qui semblait désespérée et proche de l’effondrement de l’État est une grande leçon pour les peuples de notre continent, qui ne doivent jamais abandonner leur quête de changement, quelles que soient les circonstances. C’est une leçon pour les organismes publics indépendants et les professionnels qui les dirigent, y compris les magistrats et autres fonctionnaires du continent, sur l’impact que des actes individuels d’intégrité dans la prise de décision peuvent avoir sur la vie des gens dans nos pays et sur le continent.

De même, c’est une leçon pour notre sous-région et les organismes régionaux que toutes les interventions en faveur de la démocratie et des droits de l’homme sont importantes et, à cet égard, nous applaudissons la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples pour sa précieuse contribution aux efforts démocratiques du Sénégal. Notre présence ici aujourd’hui est l’expression de la solidarité du continent qui, nous l’espérons, a été une source d’énergie pour le peuple sénégalais et ses dirigeants.

Profil succinct des membres du Réseau Panafricain de Solidarité avec l’Opposition.

Mme Martha Karua – Kenya
Elle est chef du parti NARC Kenya et a été la colistière de Raila Odinga lors de l’élection présidentielle de 2022 au Kenya. Avocate de formation et féministe de premier plan, Mme Karua a été ministre de l’Eau, de la Justice et des Affaires constitutionnelles au Kenya. Elle est connue pour son courage politique et ses antécédents en matière de défense de la justice sociale et des droits de l’homme.

M. Agathon Rwasa – Burundi
Il est le leader du CNL, le principal parti politique d’opposition au Burundi, et actuellement membre du Parlement burundais.
John Mnyika – Tanzanie
Il est le secrétaire général de CHADEMA, le principal parti d’opposition en Tanzanie, et ancien député.

M. Zitto Kabwe – Tanzanie
Il est l’ancien dirigeant d’ACT Wazalendo, un parti d’opposition en Tanzanie qui est également un partenaire de coalition dans le gouvernement d’unité nationale à Zanzibar.

M. Wafula Oguttu – Ouganda
Ancien député et ancien chef de l’opposition au Parlement, il est le fondateur et le rédacteur en chef de The Monitor, le principal journal indépendant de l’Ouganda.

M. Mwanaisha Mndeme – Tanzanie
Secrétaire aux Affaires Etrangères et Ministre Auprès du Ministre de l’Industrie et Commerce – ACT Wazalendo de Tanzani

Avatar

manager

About Author

4 Comments

  1. Avatar

    Hon.Jean Claude Kwizera

    mars 26, 2024

    Ce Réseau panafricain de Solidarité des Leaders de l’opposition vient à point nommé.En lisant cette déclaration on peut dire sans se tromper qu’il commence à donner ses fruits.La victoire du parti de l’opposition au Sénégal en est l’exemple. Nous encourageons les leaders de cette plateforme d’aller toujours de l’avant.

  2. Avatar

    Nahimana clement

    mars 26, 2024

    Vraiment c’est plus louable..j encourage les leaders de cette plateforme et les souhaite pleins succès.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

Economie Politique

Pétrole sénégalais : Cairn vend ses parts au géant russe Lukoil pour 300 millions $

La société énergétique Cairn, basée à Edimbourg, devrait recevoir 300 millions de dollars du géant russe Lukoil pour sa participation
Politique

Macky aux Apéristes de Keur Massar : « Si vous êtes encore défaits, même le ‘’khaugn’’ ne vous sera servi »

Macky Sall n’a pas été tendre avec ses camarades de l’Alliance pour la république (Apr) de Keur Massar. Lors d’une