Restez à l'écoute!

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir instantanément nos derniers articles !

Actualités Société

Réunion ministérielle : Le Premier Ministre Amadou BA s’engage pour l’autonomisation des femmes

Le Premier Ministre Amadou BA a présidé ce vendredi 1er mars 2024 une réunion ministérielle consacrée à l’évaluation et à la définition des priorités des politiques de promotion et de soutien aux femmes.

Après le Chef du Gouvernement, le Ministre de la femme a présenté les principales réalisations en faveur des femmes depuis 2012.
Elle est notamment revenue sur des acquis comme la puissance parentale,
l’autorisation de la recherche de paternité,
l’attribution du choix du domicile conjugal aux deux conjoints, ou encore l’automatisation de la pension de retraite aux veufs.

Elle a terminé son discours en rappelant des propos du Chef de l’Etat qui soutient qu’une société où la femme n’est pas respectée, est une société en décadence “ (extrait du discours du Président Macky SALL à Kigali le 17 juillet). Par la suite, la Ministre auprès du Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Annette SECK est revenue sur le financement des femmes de la Diaspora avec le FAISE qui en a financé plus de 8000 depuis 2014 avec plus de 3000 projets. Elle a demandé plus de financements pour ces femmes de la Diaspora.

Elle a aussi prôné pour l’accès aux terres pour les femmes surtout celles qui évoluent en milieu rural. Ensuite, la directrice de la DER/ FJ a rappelé que « 82% bénéficiaires de la DER/FJ sont des femmes » . “Globalement c’est 73 millards qui ont été financés avec 470 000 crédits accordés”,a-t-elle ajouté . Elle a rappelé un programme d’autonomisation économique sur mesure axé sur le développement de l’auto-emploi des femmes, qui au delà du financement permet de mettre en place des écosystèmes favorables à l’inclusion financière et socioéconomique.

La directrice de 3 FPT a aussi révélé que 394 992 personnes ont été formées dont 40% de femmes. Elle est revenue sur les défis avec une forte demande notamment des femmes. Pour la campagne d’enrôlement des permis, 5000 bons de permis sont disponibles sur une demande de 40 000 personnes. Elle demande une allocation de 30 milliards FCFA pour faire face à cette forte demande.

Le Dg de l’ADEPME Idrissa DIABIRA a rappelé les évaluations faites aux différents PMEs notamment celles des femmes . A ce niveau l’enjeu porté sur le renforcement technique notamment dans le volet de la formalisation (bancarisation, fiscalisation…).

Le DG du PUDC Cheikh DIOP a soutenu que « la femme rurale est au cœur des réalisations ». A ce titre, pour la phase 2 du programme, des plateformes de transformation pour les femmes seront mises en place. « Le PUDC est prêt à les appuyer pour que l’autonomisation soit une réalité » 72 millards en partenariat de la BID seront déployés pour la phase 2. La directrice de Promoville est revenue sur la pertinence des unités de production réalisées dans plusieurs localités du pays. Le DG du Puma à l’instar de ces prédécesseurs est revenu sur l’approche genre de ce programme d’urgence avec notamment une cellule dédiée aux femmes . En effet, le PUMA a mis en place une plateforme pour les femmes notamment dans les zones frontalières avec les FIARA.

Le Dg de la CMU a abondé dans le même sens.
“La CMU a comme objectif 75% d’enrôlement d’ici 2025 avec notamment un accès à la césarienne pour les femmes mais aussi avec l’amélioration de l’accès au soin aux femmes”, a-t-il déclaré. Le représentant du FONGIP a mis en exergue deux instruments: la garantie de portefeuille et prêter les PMEs à des taux très abordables. Avec des partenariats avec deux institutions financières, le FONGIP prévoit de destiner 30% aux femmes. La représentante du Fonamif (Fonds national de micro finance) créé en 2020 annonce qu’il appuie les femmes en milieu urbain et rural. “Nos cibles sont composée de 95 % de femmes”, a-t-elle indiqué.

La représentante des femmes éleveurs a réitéré sa demande de kiosque à lait surtout en prélude au mois de ramadan. La représentante des femmes agriculteurs a plaidé pour l’accès aux terres pour les femmes. Elle a également évoqué les défis liés aux changements climatiques. D’après elle, l’accès aux terres est la véritable source de l’autonomisation des femmes. Elle a aussi prôné des fermes agricoles pour les femmes avec un renforcement pour les matériels agricoles dont les tracteurs .

À l’issue des échanges qui ont plus de 3 tours d’horloge, des recommandations ont été annoncées par le Premier Ministre Amadou BA pour renforcer le bien-être et l’autonomie des femmes.

Avatar

manager

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

Politique Société

Senego-TV : Suite aux menaces du Président Macky Sall, Barthélémy Dias face à la presse… Revivez le direct

Une sortie de Barthélémy Dias, sans doute motivée, suite à la déclaration du Président Macky Sall sur les recrutements de
Actualités Sports

Coupe de France : Nantes remporte la finale devant Nice (1-0)

Nantes a remporté la quatrième Coupe de France de son histoire après sa victoire en finale face à Nice ce