Fixation d’une date pour la Présidentielle : Le collectif FC 25 décide de saisir le conseil constitutionnel

manager
manager février 23, 2024
Updated 2024/02/23 at 2:22 PM

Au Sénégal, une vive tension politique se manifeste entre le Président de la République Macky Sall et l’opposition, notamment le collectif FC 25, suite à une interview accordée par le chef de l’État à des médias locaux le jeudi 22 février 2024. Lors de cette intervention, le président a décidé de ne pas fixer de date pour les prochaines élections présidentielles, renvoyant cette décision à l’issue d’un dialogue prévu pour le lundi et le mardi suivant, malgré l’attente de l’opposition et une demande explicite du Conseil constitutionnel.

Le collectif FC 25, regroupant 16 des 19 candidats retenus par le Conseil constitutionnel pour la présidentielle, a exprimé son refus de participer à ce dialogue, jugé hors sujet. Leur principale revendication reste la fixation d’une date pour l’élection, accusant le président de pratiquer la dilatoire et de chercher à prolonger son mandat au-delà de sa fin constitutionnelle le 2 avril.

Face à l’impasse, le collectif FC 25 annonce son intention de saisir le Conseil constitutionnel, arguant d’un « intérêt légitime » en référence à un précédent jugement du Conseil. Celui-ci avait, le 15 février, reconnu la recevabilité d’une saisine concernant le report de l’élection présidentielle, soulignant l’intérêt des députés et des candidats à contester un décret annulant un précédent appel aux urnes.

Cette situation place le Conseil constitutionnel au centre d’une potentielle résolution de crise, devant choisir entre fixer une date pour les élections ou accorder un délai supplémentaire aux autorités, dans le but d’éviter une impasse politique majeure après le 2 avril.

Share this Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
%d blogueurs aiment cette page :