Restez à l'écoute!

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir instantanément nos derniers articles !

Actualités Nécrologie

Affaire double nationalité : Karim Wade raille Thierno Alassane Sall et attaque Amadou Ba

Dans une publication sur le réseau social X, mercredi après-midi, Karim Wade a réagi à cette situation. Il a critiqué Thierno Alassane Sall, l’accusant de chercher de la visibilité. : “Le décret du Ministre de l’Intérieur français actant ma renonciation à la nationalité française est une preuve supplémentaire de ma constance.”

Karim Wade a poursuivi en accusant directement Thierno Alassane Sall d’agir pour le compte d’Amadou Ba, il a également ciblé Amadou Ba, candidat du pouvoir, l’accusant de manquer de courage et de témérité face à la confrontation. Karim Wade a déclaré“Cette polémique stérile et dangereuse alimentée par Thierno Alassane Sall pour gagner en visibilité et agissant pour le compte du très peu courageux Premier ministre Amadou Ba, spécialiste des coups bas, se termine enfin. Amadou Ba, dont le manque de témérité face à la confrontation est désormais évident, doit cesser ces manœuvres déloyales.”

Karim Wade a également mentionné qu’il détenait des informations sur d’autres candidats possédant une double nationalité, mais qu’il avait choisi de ne pas les présenter devant le Conseil Constitutionnel. Il a affirmé : “Malgré les informations que j’ai reçues sur l’acquisition d’autres nationalités par certains candidats, j’ai décidé de ne déposer aucun recours devant le Conseil Constitutionnel. Ma conviction est claire : seul le peuple sénégalais doit décider dans une élection présidentielle ouverte et inclusive.”

Dans sa publication, Karim Wade a joint une capture d’écran attestant de la perte de sa nationalité française, officialisée par un décret signé par le nouveau Premier ministre français, Gabriel Attal, nommé par Emmanuel Macron.

Si les affirmations de Karim Wade sont exactes, cela soulève des questions sur la validité de la candidature des individus possédant une double nationalité, étant donné que cela est interdit par la constitution sénégalaise pour les candidats à la présidence.

Le Conseil Constitutionnel du Sénégal est chargé de trancher sur les recours déposés contre les candidatures à l’élection présidentielle. Cette décision est attendue dans le contexte de l’élection prévue le 25 février 2024.

Avatar

manager

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

Actualités Sports

Coupe de France : Nantes remporte la finale devant Nice (1-0)

Nantes a remporté la quatrième Coupe de France de son histoire après sa victoire en finale face à Nice ce
Actualités Politique

Législatives Françaises: Le Candidat Mehdi REDDAD en conférence de presse mercredi à Dakar

Le candidat aux prochaines élections législatives françaises, l’honorable  Mehdi REDDAD, tient une conférence de presse le mercredi 11 mai 2022