Restez à l'écoute!

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir instantanément nos derniers articles !

Actualités Sports

Guinée : Élection COMEX FGF, L’accord … satanique

L’assemblée générale de la Fédération Guinéenne de Football pourrait valablement se tenir le 06 janvier 2024. Finalement, le candidat invalidé, Mathurin Bangoura capitule avec sa liste. Mais, à la retraite, le général, sans armes en main, se rend la Bible sous les aisselles. « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit », le chrétien arrache à ses adversaires musulmans, contraints au Saint Coran sous les baïllonêtes, un Accord statutairement risqué. Il a exigé, contre le retrait de sa candidature et de sa plainte au TAS, 10 places dans le futur COMEX.

Derrière cette nouvelle résistance du candidat recalé, Mathurin Bangoura qu’il a curieusement rejoint, beaucoup appréhendent une satanique tactique de Kerfalla Camara KPC de GUICOPRESS en complicité avec le ministre des Sports, Lansana Diallo Béa.

Comme prévu, les 4 prétendants à la présidence de la Fédération Guinéenne de Football étaient à nouveau réunis le vendredi 15 décembre 2023, à la Présidence de la République après la rencontre du mercredi dernier autour du ministre secrétaire général de la Présidence, le Général Amara Camara.

Autour de la table, en plus des 4 mousquetaires, Djiba Diakité, le Directeur de cabinet et ami du Président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya, le ministre de la jeunesse et des sports, Lansana Béa Diallo.

Alors que tout le monde pensait que la réunion serait une simple formalité permettant au ministre secrétaire général, Amara Camara de réaffirmer la fermeté du régime CNRD sur le respect des textes et de mettre les points sur les ii contre les manipulations éventuelles conduisant à faire échouer l’assemblée générale de la dernière chance, les candidats ont été surpris de se voir soumis une fois encore au supplice de l’illégal et infructueux consensus inventé par l’atypique ministre Guinéen des Sports, Lansana Diallo Béa.

Après les explications détaillées fournies par le secrétaire général du CONOR, Lancinet Kabassan Keïta soutenues par la lettre officielle de la FIFA en date du 12 décembre 2023 qui précise que : ” seules les trois listes validées par la Commission électorale de la FGF le 13 novembre 2023, c’est-à-dire les listes de M. Abdoul Karim Bangoura, M. Aboubacar Sampil et M. Almamy Saidou Sylla, doivent être prises en compte lors des prochaines élections’’, personne ne s’attendait à ce que cette réunion devant permettre au Général Amara Camara de recueillir auprès des candidats,« leurs propositions pour la réussite de l’assemblée du 6 janvier 2024 et ainsi éviter à la Guinée, une sanction de la FIFA », autre chose que l’officialisation de cette ligne et dire clairement à Mathurin Bangoura et à ses compagnons donc l’impact sur le financement du Football est insignifiant sinon nul d’arrêter le cirque.

Surtout que la réunion a donné à nouveau l’occasion aux candidats de rappeler les principes inviolables de la FIFA en conseillant à nouveau au ministre Amara Camara et à ses collaborateurs d’« éviter de sortir du cadre normatif indiqué par la FIFA dans sa lettre du 12 décembre 2023 » et que « consensus s’il doit y avoir, il ne peut intervenir que sur les autres élections, mais pas celle du Comex » en insistant sur la dangerosité des desseins inavoués du ministre Lansana Diallo Béa.

Mais, le soutien au candidat recalé Mathurin Bangoura dans son insistance à la réintégration de sa liste, par la séquestration des 3 postulants qualifiés avec lui dans une salle avec obligation de sortir avec un consensus a fini par convaincre que même le Général Amara Camara pourtant ordinairement lucide, s’est malheureusement laissé entraîné sur la voie sans issue du ministre des sports, Lansana Diallo Béa téléguidé par Kerfalla Camara KPC. En rejoignant in extremis, Mathurin Bangoura, à la veille de la réunion du vendredi, après avoir saboté sa propre liste par le débauchage de quelques candidats, KPC se dévoile. Tout le monde aura compris enfin que derrière le nouveau revirement du candidat Mathurin Bangoura, qui avait évalué pourtant reculé face au degré de fermeté du message du Général Amara Camara lors de la précédente, se cache la double ambition présidentielle de KPC qui semble regretter sa décision de ne pas se présenter après avoir compris le prestige international de la fonction d’une Association nationale.

Bien aidé par le ministre Lansana Diallo Béa, qui lui a passé 2 gros marchés de 40 millions USD au stade du 28 septembre et de 12 millions d’euros à Nongo ( sur lesquels nous reviendrons en détais), le stratagème consiste à faire échouer à tout prix le processus en cours pour pouvoir revenir. D’où ce semblant de ralliement à Mathurin Bangoura pour l’encourager dans le durcissement dans un combat perdu. Mais, les autres candidats avisés, font contre mauvaise fortune bon cœur.

Ainsi, pour clore le débat et sortir de l’impasse sataniquement entretenue, Ils ont accepté d’accorder entre 5 et 10 sièges aux membres de la liste invalidée de Mathurin Bangoura. À malin, malin et demi serait-on tenté de dire. Les accords, par expérience, n’engagent que ceux y croient.
En attendant, sauf miracle dont la Guinée a le secret, l’assemblée générale du 06 janvier 2024 est sur les rails et opposera les trois listes validées par la Commission électorale conduites par Abdoul Karim Bangoura, Aboubacar Sampil et Almamy Saidou Sylla.

À suivre
Madial Fall

Avatar

manager

About Author

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu pourrais aussi aimer

Actualités Sports

Coupe de France : Nantes remporte la finale devant Nice (1-0)

Nantes a remporté la quatrième Coupe de France de son histoire après sa victoire en finale face à Nice ce
Actualités Politique

Législatives Françaises: Le Candidat Mehdi REDDAD en conférence de presse mercredi à Dakar

Le candidat aux prochaines élections législatives françaises, l’honorable  Mehdi REDDAD, tient une conférence de presse le mercredi 11 mai 2022